Écritures et paroles d’artistes en Amérique latine

ECCO AMLAT est un projet de recherche sur les productions discursives écrites et orales des artistes d’Amérique latine. Il se propose de réunir des chercheurs de champs disciplinaires différents (philosophie de l’art, histoire de l’art, études littéraires, sociologie et arts plastiques) afin de croiser des approches diversifiées sur les discours et de mettre à profit la complémentarité de leurs compétences. Cette recherche vise à mettre en avant la dimension performative, critique et politique des énoncés : il s’agit d’interroger ce que font les artistes avec les mots, selon l’approche développée par John Austin dans How to Do Things with Words. Dans cette perspective, nous nous intéressons à toute forme d’intervention des artistes dans l’espace public (au sens défini par Habermas), sous une forme verbale ou écrite. Il s’agit ainsi d’élargir le corpus des énoncés théoriques susceptibles d’être étudiés en donnant une visibilité à une production extrêmement dispersée, souvent abordée à travers les «canons» d’une histoire de l’art privilégiant un ensemble restreint d’individualités ou de mouvements presque exclusivement occidentaux. Cette approche sera aussi l’occasion de s’intéresser aux nombreux échanges (correspondances épistolaires, conversations publiques, rencontres artistiques) qui se sont développés entre les artistes de cette aire géographique, témoignage des collaborations, des divergences voire des conflits qui ont animé et structuré ces dialogues. Cette recherche se propose ainsi d’étudier les questions autour desquelles s’organisent les débats artistiques dans des ensembles nationaux, régionaux et transnationaux, les stratégies de positionnement des artistes dans un espace mondial, ainsi que l’histoire de la formation des concepts, leur circulation et leur reformulation selon les contextes.